Discours politique

Georges Pompidou, ALLOCUTION RADIODIFFUSEE ET RADIOTELEVISEE (31/12/1970)

Une année s'achève sous la neige, qui a été à plusieurs reprises cruelle pour la France. Tour à tour la montagne, la mer, le feu ont durement frappé. Puis, coup sur coup, nous avons perdu quelques-uns des plus grands parmi les Français, ainsi que, hélas! le plus grand. Ayons une pensée pour tous, pour les victimes de Val-d'Isère et du plateau d'Assy, les jeunes de Saint-Laurent- du-Pont, les marins du Minerve et du Galatée, et que notre reconnaissance, une fois encore, aille vers le général de Gaulle .

Tournons - nous maintenant vers l'année qui commence. Voici que je pense aux 845000 petits Français et petites Françaises qui sont nés en 1970. Chacune de ces naissances représente un acte de foi dans l'avenir. Pour ces enfants, dont la vie d'adulte se déroulera sous le signe de l'an 2000, nous nous devons de construire une France plus forte, plus prospère, et plus juste. Nous nous devons aussi de leur transmettre intactes notre indépendance, notre paix, notre liberté. Pour suivre la politique de rapprochement avec tous les peuples, restaurer chez nous le goût de la discipline collective et l'esprit de tolérance, également indispensables à la survie d'une société libre, voilà aujourd'hui les exigences les plus urgentes .

Si nous savons nous en persuader, alors l'avenir français est chargé d'espérance. Nous ne sommes pas les plus forts mais nous comptons et nous sommes respectés. Nous ne sommes pas les plus riches mais nous sommes parmi les plus heureux. Il suffit de regarder autour de nous. Et notre pays est celui qui, le Japon mis à part, progresse le plus vite. Allons, Françaises, Français, ayons confiance ! A chacune et à chacun d'entre vous, je souhaite que 1971 apporte dans sa vie personnelle, professionnelle, familiale, plus de satisfaction, plus de bonheur. Pour ceux qui sont seuls ce soir, pour ceux qui ont la joie d'être en famille, pour leurs enfants, pour leurs vieux parents, de tout mon coeur, je dis Bonne année